Bergeronnette des ruisseaux

On peut aisément confondre la bergeronnette des ruisseaux avec la Bergeronnette printanière. Le mâle possède le même dessous jaune vif, de la poitrine jusqu’aux couvertures sous-caudales, mais il a une bavette noire peu apparente qui disparaît après la période de reproduction, un dos gris, et une longue queue, nettement plus importante que celle de la Bergeronnette printanière, avec des rectrices externes blanches. Gorge blanchâtre été comme hiver. Dans l’ensemble c’est un oiseau d’allure élégante. Contrairement aux autres espèces qui possèdent des pattes noires, c’est la seule bergeronnette aux pattes rosées. Autre différence notable, au posé, elle n’a pas les nettes barres alaires blanches des autres bergeronnettes mais porte un ou deux bandes blanches frappantes le long des tertiaires. La femelle et les jeunes n’ont pas de tache noire à la gorge. (Source oiseaux.net)