Grande Aigrette

La Grande Aigrette est un Grand Héron blanc cosmopolite, un des plus grands en terme de taille. Elle est plus élancée mais moins massive que le Héron cendré par exemple qu’elle dépasse en longueur. Son très long cou forme un S caractéristique, avec comme une cassure en son milieu. Son plumage est entièrement blanc, ce qui, allié à sa grande taille en fait un oiseau inconfondable, sinon avec les rares formes leuciques d’autres grand ardéidés comme le Grand Héron américain. On ne lui connait pas de morphe sombre.
Le plumage inter-nuptial blanc est on ne peut plus sobre. Le bec, long et assez peu élevé, est alors jaune à jaune orangé et les pattes sont noires. A l’approche de la reproduction, de longues plumes ornementales appelées « aigrettes » apparaissent sur le dos, le bas du cou et la poitrine, qui serviront d’éléments de séduction lors de la parade nuptiale, mais point de plumes allongées à l’arrière de la tête chez cette espèce. Les parties nues du corps se colorent. Chez la sous-espèce nominale à laquelle nous sommes habitués, le bec s’assombrit, les lores verdissent et les tibias rougissent. il en est autrement dans les autres sous-espèces, mais on reconnaîtra toujours une Grande Aigrette à la longueur de la commissure buccale qui dépasse nettement l’oeil vers l’arrière, ce qui en général se voit bien sur photos.