Rat musqué

ETYMOLOGIE :

Le rat musqué doit son appellation à des glandes à musc, dites glandes préputiales, qui produisent une substance odorante utilisée pour marquer son territoire.

DESCRIPTION :

Taille : Le rat musqué mesure de 20 à 40 cm de longueur, sa queue aplatie latéralement mesure 19 à 28 cm. Il pèse entre 190 et 275 g, ce qui en fait un gros campagnol

Forme, allure : Les yeux sont petits, les oreilles également. On peut le confondre avec le ragondin (pour les distinguer, voir la fiche du ragondin).

Coloration : Son pelage est brun foncé sur le dos, et s’éclaircit vers le ventre où il peut être blanc gris.

Comportement : Le rat musqué est une espèce aquatique, ses pattes ont des doigts semi-palmés adaptés à la nage. Il nage avec aisance, assez rapidement, grâce à ses pattes arrières. Bien que ce soit une espèce principalement crépusculaire ou nocturne, on l’observe très souvent en plein jour, souvent occupé à transporter des végétaux vers son nid. Celui-ci est un terrier creusé dans la berge, mais le rat musqué construit aussi en eau peu profonde des huttes fabriquées avec des débris végétaux, et non pas des branchages comme le fait le castor. Les huttes des rats musqués atteignent des dimensions respectables, jusqu’à 1 m de haut sur 2 m de large.