Léiothrix jaune

A première vue, cet oiseau se distingue par sa silhouette rondouillarde, ses couleurs resplendissantes et sa queue fourchue. Chez le mâle adulte, les parties supérieures sont vert-olive ou olive grisâtre. Les ailes sont noires avec des bordures jaunes et rouges ainsi qu’une tache orange. La queue est fourchue, les rectrices externes étant légèrement incurvées vers l’extérieur. Elle est noire dessus, olive dessous avec de fins liserés noirs. Les longues plumes des sus-caudales affichent une couleur olive et sont terminées par une fine barre claire. Le menton est jaune, la gorge et la poitrine orange. Les sous-caudales et le ventre sont jaune pâle.Chez la femelle, le rouge cramoisi de l’aile est remplacé par du jaune. Les couleurs sont plus ternes que celles de son partenaire.
Le bec est rouge, le cercle oculaire jaune, les iris bruns ou brun rougeâtre. Les pattes et les pieds sont brun-corne.
Les juvéniles ont un bec noir, un manteau gris qui contraste légèrement avec le capuchon, des joues et un front grisâtre. Les ailes sont différentes de celles des adultes : base des secondaires jaune-orange composant une petite tache sur l’aile repliée, primaires et secondaires noires avec une lisière jaune.
Les léiotrhix jaunes se distinguent des léiothrix à joues argent par leur capuchon olive, leur bec écarlate et par l’absence de blanc argenté sur les couvertures auriculaires (Source Oiseaux.net)